Honnay – Revogne

Honnay – Revogne

Moyenne des avis

Description

Bien qu’aujourd’hui un petit hameau de Honnay, Revogne était autrefois le village dont dépendait Honnay. Néanmoins, alors que la Wimbe passe au pied d’Honnay, Revogne, lui, est bien traversé par cet affluent de la Lesse. 

L’église de Honnay

Cet édifice néo-roman à trois nefs, date de 1868. C’est l’église Notre-Dame.

La chapelle de Revogne

La chapelle actuelle (dédiée à Saint-Étienne) date de 1777. Dans le clocheton se trouve une cloche de 1502 qui était à l’origine dans l’église romane près du château féodal. Chose rare car bien souvent, les cloches étaient fondues pour en faire des canons. 

La porte de Lomprez

Au 10ème siècle, l’ancien château fortifié de Revogne devient une prévôté et le point de défense de la principauté de liégeoise. En 1241, Revogne était une ville entourée de remparts et elle comportait trois portes : la porte de Lomprez (seule porte encore visible), la porte du Levant et celle du Couchant. Suite à des conflits entre le prince-évêque et les Liégeois dans les années 1450, le château est détruit et les remparts démantelés. Aujourd’hui, il ne reste qu’une centaine de mètres de remparts autour de l’actuel château-ferme. 

Le château-ferme de Revogne

Construit avec les pierres de l’ancien château, il représente un ensemble typique de l’architecture de la Famenne au 17ème siècle. Ce bâtiment est sur une propriété privée.

La grotte Notre-Dame

Cette grotte mariale a été construite par les habitants en l’honneur de Notre-Dame de Lourdes pour la remercier de sa bienveillante protection. 

L’ancien moulin

C’est dans la deuxième moitié du 18ème siècle que l’ancien moulin de Revogne a été construit. Fait de moellons de calcaire et pierre bleu, il comporte une magnifique porte en plein cintre. Bien que la partie mécanique est restée intacte, le moulin ne fonctionne plus depuis les années 60. Malheureusement, le moulin n’est pas visible de la rue.

La réserve naturelle Natagora

Bon à savoir :

Catégories

Carte

This site is registered on wpml.org as a development site.